Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Gel printanier - Raisin (vigne)

Minuscules taches sur feuille de vigne

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Information reliée à l'image
Sur une feuille de vigne (cv 'Maréchal Foch'), présence de minuscules taches ou ponctuations noires généralement alignées entre les nervures. Aux endroits où elles sont très rapprochées, elles causent une malformation du limbe. Le résultat des tests de laboratoire s’est avéré négatif pour la détection de maladies parasitaires. Il pourrait s’agir de dommages de gel printanier.
 
Le conseiller agricole mentionne sur la fiche de renseignements qu’il y a eu un gel printanier les 7 et 8 mai. Cet échantillon a été reçu au Laboratoire de diagnostic en phytoprotection du MAPAQ, le 1er juin.
Lire la suite
Généralités
Le gel printanier survient lorsque la température chute rapidement sous 0 °C alors que les plantes ne sont pas encore acclimatées. Les jeunes tissus succulents sont les plus sensibles. Lorsque les bourgeons foliaires sont gonflés, mais non ouverts, une basse température de l’air peut causer des microblessures ou des dommages qui se caractérisent par des taches ou des brûlures, lesquelles engendrent des malformations et des déchirures du limbe lors de son expansion. Les symptômes se manifestent rapidement lorsque la température redevient plus chaude. Les dommages sont irréversibles. Le gel augmente la perméabilité cellulaire, occasionnant une fuite du contenu cellulaire et la mort de la cellule. Le gel printanier est considéré comme occasionnel et mineur.
Lire la suite
Symptômes
Feuille : présence de taches, ponctuations ou brûlures brunes à noires, souvent à la marge. La démarcation entre les tissus sains et endommagés est souvent très nette. Dessèchement des tissus affectés. Les tissus peuvent être aqueux. Les feuilles peuvent être déformées, recroquevillées ou avec des malformations du limbe et/ou de la marge.
 
Fleur : les boutons floraux brunissent, sèchent et avortent. Les pistils et les étamines sont bruns et le centre de la fleur est noirci. Perte de fleurs.
Lire la suite
Ne pas confondre
Les dommages causés par un gel printanier peuvent être confondus avec l’excoriose (Phomopsis viticola – taches le long des nervures, tige également affectée).
Lire la suite
Lire la suite
Prévention
L’irrigation contre le gel printanier demeure la méthode de lutte à privilégier.
Lire la suite
Références et liens
Pearson R. C. & Goheen A. C. (Eds) (1988). Spring Freeze. Dans Compendium of Grape Diseases. APS Press. The American Phytopathological Society Press, St-Paul, Minnesota. p. 67.
 
Sinclair W. A. & Lyon H. H. (2005). Frost and Freeze Damage. Dans Diseases of trees and shrubs. 2e éd., Cornell University Press, Ithaca N.Y. p. 496-498.
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.