Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Grande bardane - Great burdock
  2. Arctium lappa L.
  3. Famille : Asteraceae
  4. Plantes rudérales, Mauvaises herbes des cultures

Capitules gros et disposés en corymbe (rameau de gauche); capitules petits et disposés en grappes de la petite bardane (rameau de droite).

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Description
La grande bardane est une plante herbacée bisannuelle, originaire d’Eurasie. La tige est dressée et mesure de 1 à 2 m de hauteur. Elle est cannelée, creuse, ramifiée, souvent rougeâtre et présente des poils rudes. La racine est pivotante, longue et charnue.

Les feuilles sont alternes et forment une rosette de feuilles hivernantes. Ces feuilles mesurent de 25 à 80 cm de longueur et de 20 à 70 cm de largeur. Elles sont de forme ovée à cordée et à marges entières. Elles sont vert foncé, tomenteuses en dessous et presque glabres sur le dessus. Les nervures en réseaux sont bien apparentes sur le limbe, lui donnant une allure plissée. Les feuilles caulinaires sont semblables, mais de taille inférieure. Le pétiole est plein, encavé et mesure de 15 à 36 cm.

Les fleurons sont tubuleux et pourpres. Ils sont rassemblés en capitules ovoïdes ayant un diamètre de 3 à 4,5 cm. Les capitules sont nombreux et sont réunis en corymbe au sommet de la tige et des rameaux. Ils sont portés par un pédoncule qui mesure de 2,6 à 10 cm de longueur. Les bractées de l’involucre se terminent par une pointe crochue.

Le fruit est un akène de forme oblongue et de couleur gris-brun avec des taches noires. Il mesure de 6 à 8 mm de longueur et de 2 à 3 mm de largeur. Un capitule comporte environ 60 akènes et, sur un plant, il peut y avoir jusqu’à 120 capitules. Les capitules mûrs forment des corps piquants qui s’attachent aux vêtements et au pelage des animaux, facilitant la dispersion de l’espèce.

La plantule est une rosette à feuilles alternes. Les cotylédons sont charnus et de forme oblongue dont la nervure médiane est bien visible sur la face inférieure. Les premières feuilles sont entières à sinuées, arrondies à ovales avec la base atténuée. Elles sont pubescentes sur les deux faces. Les feuilles sont portées par un pétiole distinct.
Lire la suite
Espèces semblables
La grande bardane peut être confondue avec la petite bardane (Arctium minus) à tous les stades végétatifs. À la floraison, il est plus facile de les différencier. Les capitules de la grande bardane sont plus gros, largement ouverts à maturité et les pédoncules sont plus longs que ceux de la petite bardane. Les capitules sont disposés en corymbe chez la grande bardane contrairement à répartis en grappes le long des tiges chez la petite bardane. Également, les plants de grande bardane ont une coloration vert pomme contrairement aux plants de petite bardane qui sont vert foncé, bleutés.
Lire la suite
Conditions favorables
La grande bardane est une mauvaise herbe retrouvée dans les champs abandonnés, le long des clôtures et des routes. Elle peut causer des problèmes dans les pâturages et les champs de foin. On la retrouve dans les milieux ouverts, souvent sur des sols humides et fertiles. Sa croissance est favorisée dans les argiles sableuses et les loams. Elle croît au plein soleil et tolère l’ombre partielle. Elle est moins commune que la petite bardane.
Lire la suite
Prévention et répression
Pour prévenir la dispersion des graines, couper les plants avant la production des fleurs, soit au moment de la sortie des bourgeons floraux. Effectuer à plusieurs reprises si les plants repoussent.

La grande bardane est facilement réprimée par le travail du sol. C’est pourquoi elle est peu retrouvée dans les cultures annuelles. De plus, arracher les plants à la main en les coupant sous le collet aidera à éviter sa repousse. La répression des bisannuelles est le plus efficace si elle est effectuée la première année de croissance de la plante. Il faut minimalement intervenir avant la floraison de la deuxième année pour empêcher la production de graines.
Lire la suite
Informations complémentaires
En conditions optimales, un plant produit près de 8000 akènes. Celles-ci peuvent demeurer viables dans le sol pendant 40 ans, mais la viabilité des graines varie selon la profondeur à laquelle elles sont enfouies.

Le goût du lait peut être altéré si les vaches mangent de la grande bardane en importante quantité.
Lire la suite
Potentiel de nuisance
Élevé : s.o.
Moyen : Pâturages, Prairies
Faible : s.o.
Références et liens
Bouchard C. J., Néron R. & Guay L. (1998). Guide d’identification des mauvaises herbes du Québec. Conseil des productions végétales du Québec, Québec. 253 pp.

Gleason H. A. & Cronquist A. C. (1991). Manual of Vascular Plants of Northeastern United States and Adjacent Canada. 2e éd. New York Botanical Garden. 910 pp.

Great burdock, Arctium lappa. (2014). Alberta Invasive Species Council, 2 pp.

Gross R. S., Werner P. A. & Hawthorn W. R. (1980). The biology of Canadian weeds. 38. Arctium minus (Hill) Bernh. And A. lappa L. Canadian Journal of Plant Science, 60(2): 621-634.

Flora of North America
http://www.efloras.org/florataxon.aspx?flora_id=1&taxon_id=200023153
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.