Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Moisissure grise (syn. Pourriture grise) - Framboise
  2. Grey mold (syn. Botrytis blight)
Champignon :
  1. Stade sexué : Botryotinia fuckeliana
  2. Stade asexué : Botrytis cinerea

Pourriture et mycélium brun

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Information reliée à l'image
Ces grappes de fruits montrent quelques framboises rouges couvertes partiellement ou totalement d’un duvet grisâtre tandis que sur les fruits immatures, quelques drupéoles infectées prennent une coloration pâle et sont d’aspect humide (voir flèches). Ces symptômes sont causés par le champignon Botrytis cinerea, responsable de la moisissure grise
Lire la suite
Généralités
La moisissure grise est une maladie importante chez de nombreuses cultures. Chez la framboise, elle est fréquente et sévère. Les infections par Botrytis sont initiées lors de la floraison, mais demeurent latentes jusqu’à la mise à fruits. C’est lors de la maturation des fruits que la maladie s’exprime, car le contenu élevé en sucres des fruits favorise le développement de Botrytis. La maladie se manifeste parfois au champ, mais elle est surtout visible sur les fruits mûrs et récoltés. Les pertes en postrécolte peuvent être très élevées lors de saisons pluvieuses ou humides. La framboise rouge est délicate et extrêmement sensible. Les symptômes apparaissent généralement en foyer et la maladie se propage rapidement.
Lire la suite
Symptômes
Feuille : présence de lésions brun pâle sur les vieilles feuilles des tiges annuelles. Les lésions peuvent s’étendre au pétiole et aux nœuds de ces tiges. Les jeunes feuilles ne sont pas touchées.
 
Fleur : toutes les parties de la fleur peuvent être affectées et brunir. Une sporulation brunâtre apparait sur ces tissus. Une ou plusieurs fleurs d’une même grappe peuvent être touchées. Les fleurs sont très réceptives aux conidies du champignon 2 à 3 jours après l’ouverture de celles-ci. Botrytis croit rapidement dans le filet des étamines et le réceptacle et plus lentement dans le pistil. C’est pourquoi la pourriture débute souvent dans la zone du calice (sépales). Les fleurs fermées ne sont pas affectées.
 
Fruit : se manifeste n’importe où sur le fruit, mais débute généralement près du calice ou sur les drupéoles situées près du pédicelle, dans la zone du calice. Les fruits infectés brunissent, sèchent et se momifient. Ils portent souvent une sporulation grisâtre.
 
Tige : sur la tige annuelle, brunissement de l’épiderme qui peut entourer complètement la tige et regrouper plusieurs nœuds. À l'automne, au moment où les tiges annuelles s’aoûtent et prennent une coloration brune, il devient difficile de distinguer les tissus infectés par Botrytis cinerea des tissus sains. L’année suivante, l’épiderme des tiges fructifères est brun pâle et porte des lignes pâles selon un patron concentrique et des sclérotes noirs.
Lire la suite
Ne pas confondre
Sur les tiges annuelles de framboisier, la moisissure grise peut être confondue avec la brûlure des dards (Didymella applanata) mais la coloration aux nœuds est plus foncée (brun foncé à pourpre) que celle de la moisissure grise (brun pâle).
Lire la suite
Cycle vital
Le champignon hiverne dans le sol et les débris végétaux sous la forme de mycélium, de conidies ou de sclérotes. Sous la forme de sclérotes, Botrytis peut persister plusieurs années dans le sol. Chez le framboisier, les sclérotes adhérents aux tiges et les conidies présentent sur les vieilles feuilles et les fruits momifiés sont les principales sources d’inoculum. Le champignon est dispersé par le vent, les courants d’air, l’eau (pluie, irrigation par aspersion, condensation), les outils, les insectes et les travailleurs. Les infections ont lieu lorsque les conditions sont humides (> 90 %), fraîches à tempérées (15 à 25 °C) et lorsqu’un contact est assuré avec de l’eau libre pendant 6 à 24 heures. Le champignon pénètre dans les tissus par des blessures diverses, les tissus sénescents et rarement par les tissus sains. Les fleurs et les fruits sont plus sensibles aux infections que les feuilles saines.
Lire la suite
Méthodes de lutte
Pour contrer le développement de la moisissure grise, il faut éliminer les mauvaises herbes, les résidus de culture de toutes les plantes affectées par Botrytis et détruire les vieilles tiges après la récolte. Assurer une bonne circulation d’air entre les plants par la taille, éviter les excès d’engrais azotés et l’irrigation par aspersion. Pour être efficaces, les traitements fongiques doivent être réalisés lors de la floraison et une rotation des familles de fongicides est à privilégier afin de retarder le développement de la résistance. Des traitements biologiques sont également disponibles (ex. : Trichoderma). En postrécolte, les fruits doivent être manipulés avec soin afin d’éviter les blessures et refroidis rapidement. Éviter de cueillir les fruits trop mûrs.
Lire la suite
Traitements phytosanitaires Références/liens
Ellis M. A., Converse R. H., Williams R. N. & Williamson B. (Eds) (1991). Botrytis Fruit Rot (Gray Mold) and Blossom Blight. Dans Compendium of Raspberry and Blackberry Diseases and Insects. APS Press. The American Phytopathological Society Press, St-Paul, Minnesota. p. 21-23.

Ellis M. A., Converse R. H., Williams R. N. & Williamson B. (Eds) (1991). Cane blight. Dans Compendium of Raspberry and Blackberry Diseases and Insects. APS Press. The American Phytopathological Society Press, St-Paul, Minnesota. p. 10-11.

Lambert L., Laplante G. H., Carisse O. & Vincent C. (2007). Moisissure grise du framboisier. Dans Guide de maladies, ravageurs et organismes bénéfiques du fraisier, du framboisier et du bleuetier. CRAAQ (Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec). p. 125-126.

http://whatcom.wsu.edu/ipm/manual/rasp/botrytis.html

http://www.extension.umn.edu/garden/yard-garden/fruit/integrated-pest-management-for-home-raspberry-growers/gray-mold/

http://www.omafra.gov.on.ca/french/crops/pub360/notes/raspcanebot.htm
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.