Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Brûlure stemphylienne (syn. Moisissure noire des feuilles) - Oignon sec
  2. Stemphylium leaf blight (syn. Stemphylium stalk rot)
Champignon :
  1. Stade sexué : Pleospora allii
  2. Stade asexué : Stemphylium vesicarium

Taches sur feuilles d'oignon sec

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Information reliée à l'image
Au champ, des feuilles d’oignon sec montrent des taches elliptiques, brunes à noires et d’aspect. Des spores noires sont présentes au centre des taches. Le symptôme est localisé sur un seul côté du limbe. Les tissus avoisinants les dommages sont jaunes à orange. Les observations microscopiques ont révélé la présence du champignon Stemphylium vesicarium, responsable de la brûlure stemphylienne. Le champignon s’est développé sur les feuilles blessées à la suite d’un épisode de grêle survenue plus tôt en saison. Au champ, près de 75 % des plants sont affectés et commencent à flétrir.
Lire la suite
Généralités
La brûlure stemphylienne affecte l’oignon, l’ail et l’asperge. Chez les Allium, c’est une maladie occasionnelle et mineure. Stemphyllium est considéré comme un champignon de faiblesse, affectant les tissus morts, sénescents ou déjà endommagés par d’autres maladies comme le mildiou (Peronospora destructor), la tache pourpre (Alternaria porri) et la brûlure des feuilles (Botrytis squamosa).
Lire la suite
Symptômes
Feuille : au début, les taches sont petites, jaune pâle et humides. Elles deviennent elliptiques, brun pâle à pourpre au centre et bordées d’une marge pourpre. Le centre des taches se couvre éventuellement de fructifications brun foncé à noires du champignon. Lorsque le nombre de taches est élevé, elles fusionnent, progressent vers l’apex et font dépérir la feuille. Les lésions sont généralement sur un seul côté de la feuille, celui exposé aux vents dominants.
 
Fleur : la maladie affecte la hampe florale. Les symptômes sont similaires à ceux observés sur les feuilles.
Lire la suite
Ne pas confondre
Cette maladie peut être confondue avec la tache pourpre (alternariose) (Alternaria porri) mais dans ce cas, les taches sont concentriques.
Lire la suite
Cycle vital
Le champignon hiverne sous la forme de pseudothèces sur les résidus de culture. Les spores de Stemphylium colonisent les tissus blessés ou sénescents, pénètrent par les stomates ou en de rares occasions, directement dans les tissus sains. La maladie se développe par temps chaud (entre 18 et 25 °C) et humide et nécessite une période d'humectation du feuillage d'au moins 16 heures. La maladie apparaît habituellement vers la mi-juillet.
Lire la suite
Méthodes de lutte
Pour limiter le développement de la brûlure stemphylienne, il faut éliminer et enfouir les résidus de culture et faire des traitements préventifs contre les maladies foliaires.
Lire la suite
Traitements phytosanitaires Références/liens
Richard C. & Boivin G. (1994). Stemphyliose (tache stemphylienne) de l’asperge. Dans Maladies et Ravageurs des Cultures Légumières au Canada. La Société Canadienne de Phytopathologie et la Société d'Entomologie du Canada, Canada. p. 51. (http://phytopath.ca/wp-content/uploads/2014/10/MRCLC/ch4-asperge.pdf)

Schwartz H. K. & Mohan S. K. (Eds) (2008). Stemphylium Leaf Blight and Stalk Rot. Dans Compendium of Onion and Garlic Diseases and Pests. 2e éd. APS Press, The American Phytopathological Society, St-Paul, Minnesota. p. 45-46.

https://www.agrireseau.net/Rap/documents/a10tn04.pdf
 
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.