Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Chrysomèle des racines du maïs du nord - Northern corn rootworm
  2. Diabrotica barberi Smith & Lawrence
  3. Ordre/Famille : Coleoptera/Chrysomelidae
  4. Ravageur

Adulte sur un épi de maïs

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Dommages causés par l'organisme
Description
Oeuf : 0,6 mm; il a une forme sphérique; le chorion est blanc ou jaunâtre.
Larve : 10,0 à 15,0 mm à maturité; elle possède un corps très allongé et une couleur blanc crème; près de la tête, il y a trois paires de minuscules pattes; la tête, la plaque thoracique ainsi que la plaque annale sont brunes; les larves des différentes espèces du genre Diabrotica sont impossibles à différencier.
Pupe : 4,0 à 6,0 mm; elle a une forme similaire à l’adulte; sa couleur est blanche.
Adulte : 4,5 à 6,0 mm; le corps est presque entièrement vert; les antennes et les pattes sont foncées, à l’exception des fémurs; les yeux sont noirs.
Cycle vital
Cette espèce produit une génération par année. L'hibernation a lieu au stade d'oeuf dans le sol. Les oeufs éclosent à la fin mai et au début juin. Selon la température, la larve requiert environ trois semaines pour compléter son développement. Durant cette période, elle traverse trois stades larvaires. La larve pupe ensuite dans le sol et deux semaines plus tard, l'adulte émerge, généralement au début juillet. Les émergences se continuent durant l'été avec des pics d'émergence vers la fin juillet et le début août selon la température. La copulation s'effectue peu de temps après l'émergence. Environ deux semaines plus tard, soit vers la mi-août et le début septembre, la femelle pond ses oeufs en groupes à l'intérieur de fissures au sol à proximité de plant de maïs.
Lire la suite
Dommages
Les adultes se nourrissent principalement des feuilles, du pollen, des grains et des soies du maïs. Ils peuvent engendrer de graves dommages lorsqu'ils coupent et détruisent les soies avant que la pollinisation n'ait lieu, entraînant la formation d'épis stériles. Les larves se nourrissent presque exclusivement de racines de plants de maïs. Les jeunes larves grignotent les radicelles alors que les larves plus âgées creusent des galeries dans les racines d'ancrages. Les plants endommagés sont alors susceptibles de pencher ou de verser. Certains plants prennent alors la forme d'un col de cygne lorsqu'ils se courbent vers le haut dans un effort pour se redresser. Les adultes sont vecteurs d'agents pathogènes responsables de pourritures fongiques alors que les larves transmettent les Fusarium des racines.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : s.o.
Moyen : Maïs grain et fourrager, Maïs sucré
Faible : s.o.
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Capinera J. L. (2001). Handbook of vegetable pests. Academic press, New York, New York, 729 pp.
Cranshaw W. (2004). Garden insects of North America. Princeton University Press, Princeton, New Jersey, 656 pp.
Downie N. M. & Arnett R. H. Jr. (1996). The beetles of northeastern North America. The Sandhill Crane Press, Gainesville, Florida, 1721 pp.
Howard R. J., Garland J. A. & Seaman W. L. (1994). Maladies et ravageurs des cultures légumières au Canada. Société d'Entomologie du Canada, Ottawa, 590 pp.
Steffey et al. (Eds.) (1999). Handbook of corn insects. Entomological Society of America, Lanham, USA, 164 pp.
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.