Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Aleurode des serres - Greenhouse whitefly
  2. Trialeurodes vaporariorum (Westwood)
  3. Ordre/Famille : Hemiptera/Aleyrodidae
  4. Ravageur

Adulte

Koppert Biological Systems

© Koppert Biological Systems

Description
Oeuf : 0,24 mm de long par 0,07 mm de large; il est de forme ovoïde avec un pédicelle (petite projection en forme de tige) à la base; de couleur verte et recouvert d’une cire blanche à la ponte,  il devient brun foncé à maturité.
Larve : 0,8 mm à maturité; elle est ovale et possède deux longs filaments cireux au bout de l’abdomen ainsi qu’une série de petits filaments au pourtour de son corps; ce dernier est translucide et deux petites taches internes vert pâle sont visibles au milieu du dos.
Pupe : 0,8 mm; elle est de forme ovale et surmontée de plusieurs longs filaments cireux; les côtés du corps sont perpendiculaires au substrat.
Adulte : 1,0 mm; le corps est jaune clair tandis que les yeux sont rougeâtres; les ailes sont blanches; la totalité du corps est recouverte d’une fine couche de cire blanchâtre.
Cycle vital
Tel que son nom l'indique, l'aleurode des serres se développe principalement à l'intérieur de bâtiments chauffés, tels que les serres. Cette espèce peut donc produire un très grand nombre de générations puisqu'elle se reproduit durant toute l'année. La femelle pond environ 500 oeufs et vit de trois à six semaines. Les oeufs sont disposés en cercle lorsqu'ils sont pondus sur des feuilles lisses, mais ils sont éparpillés lorsque les feuilles poilues. À maturité, les oeufs prennent une teinte foncée. L'éclosion des oeufs a lieu neuf jours après la ponte. Entre 21oC et 24oC, le cycle oeuf-adulte se complète en trois semaines. Cette espèce passe par quatre stades larvaires avant de devenir adulte. Le premier stade est mobile et porte trois paires de pattes. Les trois autres stades ont des pattes atrophiées et sont immobiles. Lorsqu'il atteint son quatrième stade larvaire, cet insecte demeure dans son puparium pendant une période de 18 jours. La reproduction est essentiellement parthénogénétique (asexuée).
Lire la suite
Dommages
L'aleurode des serres s'attaque de façon particulièrement importante aux cultures de tomates et d'aubergines en serres et c'est l'un des principaux ravageurs dans ces cultures. Il peut aussi causer des dommages dans les cultures de Curcubitacées et d'Astéracées, entre autres. Bien qu'il puisse se développer sur toutes les parties aériennes de ses hôtes, c'est sur le feuillage que cet insecte préfère se nourrir. En suçant la sève, il cause un ralentissement général de la croissance de son hôte en plus d'engendrer un jaunissement des feuilles. Le miellat qu'il sécrète favorise le développement de la fumagine.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : Aubergine, Chrysanthèmes, Concombre, Fuchsias, Géraniums (Pélargoniums), Gerbéras, Poinsettia, Poivron, Primevères, Tomate
Moyen : s.o.
Faible : Fraise
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Gill S. & Sanderson J. (1998). Ball identification guide to Greenhouse Pests and Beneficials. Ball Publishing, Batavia, USA, 244 pp.

http://www.inra.fr/hyppz/RAVAGEUR/3trivap.htm
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.