Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Doryphore de la pomme de terre - Colorado potato beetle
  2. Leptinotarsa decemlineata (Say)
  3. Ordre/Famille : Coleoptera/Chrysomelidae
  4. Ravageur

Adulte

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Dommages causés par l'organisme
Description
Oeuf : 1,7 mm de longueur par 0,8 mm de largeur; il est de forme ovoïde et de couleur orange.
Larve : 9,0 à 15,0 mm à maturité; le corps est rougeâtre chez la jeune larve tandis qu’il est orangé chez la larve plus âgée; la tête, la plaque thoracique et les pattes sont noires; l’abdomen est très convexe avec deux rangées de taches noires sur chaque côté.
Pupe : 9,2 mm; le corps est orangé; les antennes, les ailes et les pattes sont visibles.
Adulte : 10,0 à 11,0 mm; la tête et le thorax sont brun orangé avec des taches noires; les élytres sont très convexes, blanchâtres à jaunâtres et ornées de cinq lignes longitudinales noires; les antennes sont foncées.
Cycle vital
Le doryphore de la pomme de terre produit une ou deux générations par année. Les adultes hibernent dans le sol des champs de pommes de terre infestés l'année précédente. Avec l'augmentation de température au printemps, les adultes remontent à la surface et émergent de façon synchronisée avec l'apparition des premiers plants de pommes de terre. Ils se nourrissent du feuillage durant cinq à dix jours avant de s'accoupler et de pondre leurs oeufs. Chaque femelle pond de 300 à 500 oeufs durant les mois de juin et de juillet. Selon la température, les oeufs éclosent entre 5 à 11 jours plus tard et les larves commencent à se nourrir du feuillage. Elles traversent quatre stades larvaires et se laissent tomber au sol à maturité pour se transformer en pupe. Après deux à trois semaines, la nouvelle génération d'adultes émerge. Si les conditions sont propices (surtout dans le sud), les nouveaux adultes pourront s'accoupler et pondre, entraînant une seconde génération. Dans le cas où les conditions sont peu propices (faible qualité nutritive de l'hôte, température froide, courte photopériode), l'accouplement est inhibé et les adultes se nourrissent et se préparent ensuite pour l'hibernation.
Lire la suite
Dommages
Le doryphore de la pomme de terre est le ravageur le plus important dans la culture de la pomme de terre. Les adultes et les larves se nourrissent du feuillage en grignotant des trous irréguliers à l'intérieur et à la marge des feuilles. Lors de fortes infestations, les plants peuvent être entièrement défoliés sur de grandes surfaces. La tomate et l'aubergine sont aussi susceptibles d'être endommagées par cette l'espèce.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : Pomme de terre
Moyen : s.o.
Faible : Aubergine, Cerise de terre , Tomate
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Capinera J. L. (2001). Handbook of vegetable pests. Academic press, New York, New York, 729 pp.

Cranshaw W. (2004). Garden insects of North America. Princeton University Press, Princeton, New Jersey, 656 pp.

Howard R. J., Garland J. A. & Seaman W. L. (1994). Maladies et ravageurs des cultures légumières au Canada. Société d'Entomologie du Canada, Ottawa, 590 pp.

Jean C. (2002). Les insectes nuisibles et utiles de la pomme de terre. Institut de recherche et de développement en agroenvironnement inc. (IRDA), Ste-Foy, Québec, 68 pp.
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.