Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Ver de l'épi du maïs - Corn earworm
  2. Helicoverpa zea (Boodie)
  3. Ordre/Famille : Lepidoptera/Noctuidae
  4. Ravageur

Larve

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Dommages causés par l'organisme
Description
Oeuf : 0,5 à 0,6 mm de diamètre; initialement vert pâle, il devient jaunâtre, puis gris.
Larve : 40,0 mm à maturité; la coloration est très variable; le corps est recouvert de minuscules épines noires (visibles à la loupe); la tête est brune et réticulée; une bande latérale jaune verdâtre est généralement présente de chaque côté du corps; de gros tubercules noirs sont présents sur tout le corps.
Chrysalide : 17,0 à 22,0 mm; elle est brun rougeâtre.
Adulte : envergure des ailes de 32,0 à 45,0 mm; les ailes antérieures sont brun jaune avec de nombreuses petites taches foncées; la tache réniforme et la région submarginale sont brunes; les ailes postérieures présentent une large bande brune à la marge postérieure.
Cycle vital
Le vers de l'épi produit une génération par année. Cette espèce est incapable de traverser l'hiver sous nos latitudes à cause du froid trop intense. Les adultes migrent des États-Unis au début de l'été. La période de vol s'étale du mois de juin à la mi-octobre selon la période de migration. Au Québec, les larves sont généralement actives de la fin juillet à septembre. Six stades larvaires sont habituellement observés chez cette espèce. À 20°C, le développement larvaire s'effectue en 32 jours alors qu'à 30°C, il est de 22 jours. Une fois qu'elle a atteint la maturité, la larve quitte sa plante-hôte et se laisse tomber au sol pour y pénétrer et se transformer en chrysalide. Elle ne peut cependant pas compléter son développement à cause des conditions hivernales.
Lire la suite
Dommages
Cette espèce est cosmopolite et polyphage. Elle se retrouve sur de nombreuses cultures ainsi que sur des mauvaises herbes. La larve peut causer d'importants dommages dans la culture du maïs en fin de saison. Dans le maïs, les jeunes larves grignotent le feuillage ainsi que les soies. Les larves matures causent une sévère défoliation et engendrent d’importants dommages aux inflorescences, ce qui résulte en une faible pollinisation. Les jeunes larves ainsi que les larves matures peuvent également grignoter l’intérieur de l’épi. Finalement, elles creusent aussi des galeries dans la tige et au niveau du collet.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : s.o.
Moyen : Aubergine, Citrouille, Concombre, Courges, Haricots vert et jaune, Laitues, Maïs grain et fourrager, Maïs sucré, Melon brodé (cantaloup), Pois mange-tout , Pois vert, Poivron, Tomate, Tournesols
Faible : Fraise, Luzerne, Saules, Soya, Trèfle
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Capinera J. L. (2001). Handbook of vegetable pests. Academic press, New York, New York, 729 pp.

Cranshaw W. (2004). Garden insects of North America. Princeton University Press, Princeton, New Jersey, 656 pp.

Handfield L. (1999). Le guide des papillons du Québec. Broquet. Boucherville, Québec, 660 pp.

Higley L. G. & Boethel D. J. (Eds.) (1994). Handbook of soybean insect pests. Entomological Society of America, Lanham, USA, 136 pp.

Richard C. & Boivin G. (Eds.) (1994). Maladies et ravageurs des cultures légumières au Canada. Société Canadienne de Phytopathologie, Société d'Entomologie du Canada, 590 pp.

Steffey et al. (Eds.) (1999). Handbook of corn insects. Entomological Society of America, Lanham, USA, 164 pp.

http://entnemdept.ufl.edu/creatures/veg/corn_earworm.htm
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.