Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Ver-gris occidental des haricots - Western bean cutworm
  2. Striacosta albicosta (Smith)
  3. Ordre/Famille : Lepidoptera/Noctuidae
  4. Ravageur

Larve

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Description
Oeuf : 0,7 mm de diamètre; il est blanchâtre à la ponte, il devient gris-mauve à maturité; ses parois sont traversées de nombreuses carènes verticales.
Larve : 35,0 mm à maturité; le corps est brun pâle avec des taches en forme de losange sur le dos; en vieillissant, deux larges bandes longitudinales brun foncé apparaissent sur le pronotum.
Chrysalide : 20,0 mm ; elle est de couleur brun foncé à noire.
Adulte : envergure des ailes de 40,0 mm; les ailes antérieures présentent une large bande beige pâle longeant la nervure costale, une tache orbiculaire (en forme de cercle) et une tache réniforme brune au centre, entourée d’une bande blanche; les ailes postérieures sont pâles avec une bordure foncée.
Cycle vital
Le ver-gris occidental des haricots est un ravageur originaire du sud des États-Unis qui migre vers le Québec au printemps et au début de l'été. Les adultes sont actifs à partir de la fin juin ou en début juillet. Ils sont attirés par les champs de maïs au stade verticille avant la sortie des croix. Les femelles pondent leurs œufs sur la face supérieure des plus hautes feuilles des plants de maïs. Les oeufs éclosent après environ une semaine. Les jeunes larves sont très mobiles et peuvent se disperser dans un rayon de trois mètres à travers les rangs. Sur le maïs, elles se nourrissent d’abord de la panicule mâle et des soies, et, lorsqu’elles sont assez grosses, elles creusent l’épi et se nourrissent des graines. Vers la fin de l'été les larves pénètrent dans le sol pour s'y transformer en chrysalide. L'hiver trop rigoureux du Québec empêche cependant cet insecte de compléter son développement.
Lire la suite
Dommages
Le ver-gris occidental des haricots s’alimente principalement sur le maïs et les haricots. On le rapporte également sur la tomate et d’autres Solanacées comme la cerise de terre. Les dommages sont causés par les larves qui, contrairement à la plupart des autres espèces de vers-gris, préfèrent se nourrir du fruit du plant, comme l’épi de maïs et les gousses de haricot. Les trous d’entrée sont parfois visibles sur l’extérieur des enveloppes, quoique les larves puissent aussi pénétrer au travers des soies. Une fois dans l’épi, elles sont impossibles à déloger. Contrairement à plusieurs autres espèces de Noctuidae, Striacosta albicosta n’est pas cannibale. On observe donc parfois de nombreuses larves se nourrissant sur un même épi, affectant ainsi fortement la culture si l’infestation est très importante. Les pourritures et les autres ravageurs secondaires qui infestent les épis endommagés peuvent également compromettre la qualité et le rendement.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : s.o.
Moyen : Cerise de terre , Haricot sec, Haricots vert et jaune, Maïs grain et fourrager, Maïs sucré, Tomate
Faible : s.o.
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Capinera J. L. (2001). Handbook of vegetable pests. Academic press, New York, New York, 729 pp.

Steffey & al. (Eds.) (1999). Handbook of corn insects. Entomological Society of America, Lanham, USA, 164 pp.

http://www.agrireseau.qc.ca/lab/documents/Version%20r%c3%a9vis%c3%a9e_Ver-gris_occidental%20_des_haricots_AG_JPL_MR.pdf

http://ipm.illinois.edu/vegetables/insects/western_bean_cutworm/
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.