Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Tordeuse à bandes obliques - Obliquebanded leafroller
  2. Choristoneura rosaceana (Harris)
  3. Ordre/Famille : Lepidoptera/Tortricidae
  4. Ravageur

Larve

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Dommages causés par l'organisme
Description
Oeuf : les masses d'œufs mesurent en moyenne 5,0 mm de large par 9,0 mm de long; ils sont verts au centre et translucides sur les côtés; les œufs sont recouverts d'une couche cireuse, se chevauchent et ont l'apparence d'écailles de poisson.
Larve : 25,0 à 30,0 mm à maturité; la tête est noire; le corps est vert pâle; la plaque thoracique varie du vert au noir avec une marge antérieure plus pâle; la larve est très active lorsqu’elle est dérangée.
Chrysalide : environ 15,0 mm; elle est de couleur brun foncé.
Adulte : envergure des ailes de 14,0 à 15,8 mm; les ailes antérieures sont gris-brun avec des bandes obliques plus foncées dans la région médiane et subterminale; de nombreuses petites lignes foncées sont présentes sur toute la surface des ailes; la marge antérieure des ailes est sinueuse, ce qui donne à ce papillon la forme d’une cloche lorsqu’il est au repos.
Cycle vital
La tordeuse à bandes obliques produit une à deux générations par année (deux gén. dans le sud du Québec). L'hibernation se fait au troisième stade larvaire. La larve est présente de mi-mai à mi-juin (première gén.) et en juillet (deuxième gén.). L'émergence des adultes se déroule du début juin à début juillet pour la première génération et du début août au début septembre pour la seconde.
Lire la suite
Dommages
Cette espèce et extrêmement polyphage. Elle préfère se nourrir d'arbres et d'arbustes de la famille des Rosacées (feuilles, boutons floraux et fruits). Autrefois considérée comme étant un ravageur secondaire, cette espèce est devenue un ravageur important dans les vergers puisque des populations ont développé une résistance à certains insecticides. Les dégâts sont causés par les larves qui se nourrissent sur les feuilles, les fleurs et les fruits, principalement sur le pommier, le poirier et le prunier. Les attaques peuvent causer une mauvaise pollinisation, la chute des fruits et des dégâts de galeries sur les fruits.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : Pomme
Moyen : Cerise , Poire
Faible : Bleuet en corymbe, Bouleaux, Camerise, Chênes, Érables, Framboise, Ormes, Peupliers, Saules, Tilleuls, Tournesols
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Chapman P. J. & Lienk S. E. (1971). Totricid Fauna of apple in New York. New York State Agricultural Experiment Station, Cornell University, Geneva, N. Y., 122 pp.

Chouinard G., Firlej A., Vanoosthuyse F. & Vincent C. (2000). Guide d'identification des ravageurs du pommier et de leurs ennemis naturels. Conseil des productions végétales du Québec inc., Québec, 69 pp.

Cranshaw W. (2004). Garden insects of North America. Princeton University Press, Princeton, New Jersey, 656 pp.

Lambert L., Laplante G., Carisse O. & Vincent C. (2007). Maladies, ravageurs et organismes bénéfiques du fraisier, du framboisier et du bleuetier. Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec, Québec, 332 pp.

http://www.omafra.gov.on.ca/english/crops/facts/oblique.htm
http://eap.mcgill.ca/agrobio/ab330-05.htm
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.