Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Teigne du poireau - Leek moth
  2. Acrolepiopsis assectella Zeller
  3. Ordre/Famille : Lepidoptera/Acrolepiidae
  4. Ravageur

Trois larves sur un poireau

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Dommages causés par l'organisme
Description
Oeuf : 0,4 à 0,5 mm; il est transparent et iridescent, de forme ovale et possède une cuticule réticulée et rugueuse.
Larve : 10,0 à 12,0 mm à maturité; la tête est orangée tandis que le corps est vert clair ou jaunâtre; chaque segment abdominal porte huit taches noires (quatre latérales et quatre dorsales) munies d'un petit poil; une large tache rouge est visible sur la section centrale de l'abdomen de la majorité des larves.
Chrysalide : environ 10,0 mm; de forme fuselée; la chrysalide est contenue dans un cocon de soie beige qui a l'apparence de dentelle.
Adulte : envergure des ailes de 15,0 mm; les ailes sont brun pâle, grise et noires; une grosse tache triangulaire blanche est présente au centre du dos; les palpes labiaux sont très développés et ressemblent à de petites cornes à l'avant de la tête.
Cycle vital
La teigne du poireau est une espèce originaire d'Europe qui a été observée pour la première fois en Amérique du Nord dans la région d'Ottawa au début des années 1990. Depuis cette première mention, sont aire de répartition s'est fortement agrandie et elle est maintenant largement répandue dans l'est du Canada et dans l'état de New York. Sous nos latitudes, cette espèce produit généralement trois générations par année. Ce sont les pupes et les adultes qui hibernent. Au printemps, les adultes se réactivent et s'accouplent lorsque les températures atteignent environ 10°C. Les femelles vont ensuite commencer à pondre leurs oeufs sur la face inférieure des plantes hôtes. Les oeufs sont déposés isolément sur les feuilles. Une femelle peut pondre une centaine d'oeufs au courant de sa vie, qui dure généralement de trois à quatre semaines. Après quatre à six jours, l'oeuf éclot et la très jeune larve commence à miner les feuilles. Après quelques jours, elle va se déplacer vers le centre de la plante hôte pour atteindre les nouvelles feuilles en développement. Cinq stades larvaires doivent être traversés avant d'arriver à la maturité, qui est généralement atteinte après 11 à 23 jours. La larve mature va monter sur les feuilles où elle entamera sa pupaison dans un cocon de soie à mailles lâches. Après environ 12 jours, les adultes émergent et le cycle reproductif recommence.
Lire la suite
Dommages
La première génération de ce ravageur est généralement peu dommageable pour les cultures, car les adultes hibernants ne sont pas abondants. Les populations et les dommages qu'elles causent ont tendance à croître de façon importante au fur et à mesure que la saison avance. Bien qu'elles préfèrent s'alimenter des jeunes feuilles, les larves peuvent s'attaquer à presque tous les organes de ses plantes hôtes. La périphérie des champs est plus fréquemment attaquée que le centre.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : Poireau
Moyen : Ail, Ciboulette, Échalote française, Oignon sec, Oignon vert
Faible : s.o.
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Lire la suite