Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Mouche du chou - Cabbage maggot
  2. Delia radicum (L.)
  3. Ordre/Famille : Diptera/Anthomyiidae
  4. Ravageur

Adulte femelle

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Description
Oeuf : environ 1,0 mm; il est blanc et allongé; le chorion présente de nombreuses nervures longitudinales.
Larve : 8,0 mm à maturité; le corps de couleur blanc-beige est sans pattes et fuselé dans sa partie antérieure; les crochets buccaux noirs sont visibles au niveau de la tête; l’extrémité de l'abdomen porte des tubercules non reliés à leur base; le tubercule « A » présente une encoche en son centre.
Pupe : 6,0 mm; elle a une forme ovale et une couleur brunâtre; les tubercules postérieurs de la larve sont toujours visibles.
Adulte : 6,0 à 8,0 mm; il est semblable à une mouche domestique; le corps est gris pâle et recouvert de longues soies noires; les pattes longues et noires portent de longues soies; au repos, les ailes se croisent au-dessus de l'abdomen; cette espèce est très difficile à différencier des autres mouches du genre Delia.
Cycle vital
La mouche du chou a probablement été introduite en Amérique du Nord au début des années 1800 et est maintenant retrouvée dans toutes les régions où des crucifères sont cultivées. Cette espèce hiberne au stade de pupe et produit de deux à trois générations par année. Au Québec, les adultes provenant des pupes hivernantes émergent du début mai à la fin mai. Les femelles vont pondre leurs oeufs de la mi-mai à la fin-juin. Les oeufs sont généralement déposés dans le sol, à proximité de leurs plantes hôtes ou directement sur la tige de celles-ci. Une femelle peut pondre de 300 à 400 oeufs au courant de sa vie, qui dure de 30 à 60 jours. Les oeufs éclosent après quatre à six jours et les jeunes larves s'enfoncent dans le sol et commencent à s'alimenter des poils absorbants pour ensuite s'attaquer à la racine pivotante. Trois stades larvaires doivent être traversés avant que la larve atteigne la maturité et de 18 à 22 jours sont généralement nécessaires pour traverser ces trois stades. La pupaison s'effectue dans le sol en périphérie de la plante hôte. Après une vingtaine de jours de pupaison, les nouveaux adultes vont émerger. Les adultes de seconde génération apparaissent généralement vers le début du mois de juillet et ceux de la troisième vers la fin du mois d'août. Un chevauchement est fréquemment observé entre la deuxième et la troisième génération.
Lire la suite
Dommages
La mouche du chou cause des dommages particulièrement importants au printemps, lors du développement des larves engendrées par les adultes ayant hiberné au stade de pupe. Bien qu'elles s'attaquent principalement aux racines et que ce soit sur cet organe qu'elles causent le plus de dommages, les larves s'attaquent aussi aux tiges, aux pétioles ainsi qu'au feuillage.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : Brocoli, Chou de Bruxelles, Chou frisé, Chou pommé, Radis, Rutabaga
Moyen : s.o.
Faible : Canola
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Capinera J. L. (2001). Handbook of vegetable pests. Academic press, New York, New York, 729 pp.

Richard C. & Boivin G. (Eds.) (1994). Maladies et ravageurs des cultures légumières au Canada. Société Canadienne de Phytopathologie, Société d'Entomologie du Canada, 590 pp.

Stehr F. W. (1991). Immature insects. Volume 2. Kendall-Hunt Publishing Company, Dubuque, Iowa, 975 pp.
Lire la suite