Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Punaise terne - Tarnished plant bug
  2. Lygus lineolaris (Palisot de Beauvois)
  3. Ordre/Famille : Hemiptera/Miridae
  4. Ravageur

Adulte

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Dommages causés par l'organisme
Description
Oeuf : 1,7 mm; il est de couleur vert pâle et de forme cylindrique; l’opercule est annelé.
Larve : 3,0 à 5,0 mm à maturité; la coloration est variable au fur et à mesure que la larve se développe; chez la jeune larve, le corps est vert éclatant tandis qu’il est plus foncé chez la larve mature; la tête est triangulaire; les antennes présentent des bandes alternant du brun pâle au brun foncé; une glande odorante formant une tache noire est présente sur la marge postérieure du troisième segment abdominal.
Adulte : 6,0 mm; le corps est verdâtre ou brunâtre; l’écusson est triangulaire et de couleur crème; la partie apicale des ailes antérieures est membraneuse et foncée.
Cycle vital
La punaise terne produit trois générations par année. L'hibernation se fait au stade adulte. Au printemps, les adultes quittent leurs sites d'hibernation et se déplacent sur les plantes entourant les champs pour s'accoupler. Les femelles pondent ensuite leurs oeufs dans les boutons floraux et les hampes de diverses plantes. La durée du stade larvaire est de 15 à 30 jours. Cinq stades doivent être traversés avant que la larve atteigne la maturité. La larve ressemble à l'adulte, mais avec des ailes qui ne sont pas complètement développées. C'est l'une des punaises les plus communément retrouvées dans les cultures.
Lire la suite
Dommages
La punaise terne est un ravageur agricole très important en Amérique du Nord. Cette espèce possède près de 400 plantes-hôtes.  Au Québec, elle est particulièrement problématique dans les cultures de fraises où elle engendre d'importantes malformations sur les fruits.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : Aubergine, Canola, Fraise, Poivron
Moyen : Brocoli, Céleri, Cerise , Chou pommé, Chou-fleur, Chrysanthèmes, Citrouille, Concombre, Courges, Dahlias, Épinard, Framboise, Haricot sec, Haricots vert et jaune, Impatientes, Laitues, Luzerne, Maïs sucré, Melon brodé (cantaloup), Melon d'eau, Melons (cantaloup, melon miel, etc.), Oeillets d'Inde, Poire, Pois mange-tout , Pois vert, Pomme, Radis, Raisin (vigne), Rhubarbe, Soya, Tomate
Faible : Carotte, Maïs grain et fourrager, Pomme de terre
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Capinera J. L. (2001). Handbook of vegetable pests. Academic press, New York, New York, 729 pp.

Chouinard G., Firlej A., Vanoosthuyse F. & Vincent C. (2000). Guide d'identification des ravageurs du pommier et de leurs ennemis naturels. Conseil des productions végétales du Québec inc., Québec, 69 pp.

Higley L. G. & Boethel D. J. (Eds.) (1994). Handbook of soybean insect pests. Entomological Society of America, Lanham, USA, 136 pp.

Howard R. J., Garland J. A. & Seaman W. L. (1994). Maladies et ravageurs des cultures légumières au Canada. Société d'Entomologie du Canada, Ottawa, 590 pp.

Lambert L., Laplante G., Carisse O. & Vincent C. (2007). Maladies, ravageurs et organismes bénéfiques du fraisier, du framboisier et du bleuetier. Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec, Québec, 343 pp.

Maas J. L. (1984). Compendium of strawberry diseases. American Phytopathological Society, Saint-Paul, Minnesota, 138 pp.

Tremblay L., Labrie G. & Pageau D. (2011). Gestion intégrée des insectes nuisibles dans la culture du canola au Québec. Fédération de l'U. P. A du Saguenay-Lac-St-Jean, Québec, Canada, 72 pp.
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.