Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Scarabée du rosier - Rose chafer
  2. Macrodactylus subspinosus (Fabricius)
  3. Ordre/Famille : Coleoptera/Scarabaeidae
  4. Ravageur

Adulte

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Dommages causés par l'organisme
Description
Oeuf : 2,0 mm; il est de forme ovale, blanc et brillant.
Larve : 15,0 à 20,0 mm à maturité; le corps est blanchâtre et recourbé en forme de C; le raster présente deux rangées longitudinales de sept soies robustes en forme d'épine entourées d’autres soies robustes et recourbées.
Pupe : environ 16,0 mm; elle est de couleur brun jaunâtre.
Adulte : 8,0 à 12,0 mm; la majorité du corps est recouvert d'une dense pubescence grisâtre; les élytres sont recouverts de pubescence brunâtre; les pattes sont brun roux avec de longs tarses foncés.
Cycle vital
Le scarabée du rosier produit une génération par année. Les adultes sont actifs du début juin à mi-juillet. Les oeufs sont pondus au sol en groupe de 6 à 40 durant les mois de juin et juillet. À la suite de l'éclosion des oeufs, les larves commencent à s'alimenter sur les racines à proximité, ce dont elles se nourriront tout au long de leur développement. À l'automne, un peu avant d'atteindre la maturité, elles s'enfoncent sous la ligne de gel pour commencer leur hibernation. Elles ne remonteront à la surface qu'au printemps suivant. Les larves s'alimentent de deux à quatre semaines avant d'entamer leur pupaison. Les adultes sont grégaires et actifs le jour.
Lire la suite
Dommages
Bien que les larves puissent causer des dommages aux racines de plusieurs plantes, ce sont surtout les adultes de cette espèce qui sont problématiques en agriculture. Ils se nourrissent des inflorescences de plusieurs arbres et arbustes, mauvaises herbes et dans les cultures de petits fruits. Macrodactylus subspinosus peut s'attaquer au rosier, à la vigne et à plusieurs autres cultures fruitières et ornementales. Cette espèce peut causer une défoliation importante des plants, ne laissant que les nervures des feuilles. L'adulte peut aussi fortement endommager les fruits en se nourrissant de ceux-ci.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : Rosiers
Moyen : Dahlias, Digitales, Géraniums, Hydrangées, Pivoines, Raisin (vigne), Rose trémière
Faible : Bleuet en corymbe, Fraise, Gazons, Ormes, Poire, Pomme, Sureaux (ornementaux)
Lire la suite
Lire la suite
Références et liens
Capinera J. L. (2001). Handbook of vegetable pests. Academic press. New York, New York, 729 pp.

Downie N. M. & Arnett R. H., Jr. (1996). The beetles of northeastern North America. Sandhill Crane Press, Gainesville, Florida, 1721 pp.

Lambert L., Laplante G., Carisse O. & Vincent C. (2007). Maladies, ravageurs et organismes bénéfiques du fraisier, du framboisier et du bleuetier. Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec, Québec, 332 pp.
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.