Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Ver-gris tacheté - Spotted cutworm
  2. Xestia c-nigrum (L.)
  3. Ordre/Famille : Lepidoptera/Noctuidae
  4. Ravageur

Larve

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Description
Oeuf : 0,58 mm de diamètre; il est de forme hémisphérique et possède une réticulation importante à sa surface; de couleur jaune pâle lorsqu’il vient d’être pondu et s’assombrit après quelques jours.
Larve : 30,0 à 36,0 mm à maturité; la coloration de cette espèce est variable, allant du vert au brun, en passant par le noir et l’orange rosé; trois fines lignes blanches sont présentes sur le dos; une large bande latérale pâle est présente sous les stigmates; la larve mature possède une série de taches noires en forme de chevrons s’élargissant vers l’extrémité de l’abdomen, cependant, ces taches sont absentes chez la jeune larve; la tête est jaune verdâtre.
Chrysalide : environ 18,0 mm; elle est de couleur brune et luisante.
Adulte : envergure des ailes de 29,0 à 38,0 mm; les ailes antérieures sont brun foncé ou charbon avec une tache pâle triangulaire au milieu de la marge antérieure; les ailes postérieures sont grises et sont plus foncées près de l’apex.
Cycle vital
Le ver-gris tacheté produit deux générations par année. Cette espèce hiberne au stade de larve quasiment mature. Au printemps, la larve complète son 7ème et dernier stade larvaire pour ensuite se transformer en chrysalide dans le sol. Après 17 à 41 jours, l'adulte émerge. La première génération d’adultes est présente de la fin mai à la fin juillet. Après s'être accouplée, les femelles vont déposer leurs œufs individuellement ou en groupes sous le feuillage des plantes hôtes. Les oeufs peuvent aussi être déposés directement au sol. Ils éclosent 6 à 12 jours plus tard selon les conditions environnementales. Les larves se nourrissent principalement de feuillage, mais elles peuvent s'attaquer à toutes les parties aériennes de leurs hôtes. La seconde génération d’adultes émerge généralement des mois d'août à octobre. Les femelles de cette seconde génération vont pondre des oeufs qui vont engendrer les larves qui hiberneront.
Lire la suite
Dommages
Cette espèce est très polyphage et elle se développe sur plusieurs cultures fruitières et légumières. Elle est considérée comme étant un ravageur mineur dans la majorité des cultures, mais elle peut parfois causer des infestations locales assez importantes. Les larves causent des dommages en se nourrissant du feuillage, des fruits ainsi que des bourgeons.
Lire la suite
Cultures à risque
Élevé : s.o.
Moyen : Avoine, Betterave potagère, Betterave sucrière, Calendulas, Céleri, Chou de Bruxelles, Chou pommé, Chou-fleur, Chrysanthèmes, Fraise, Haricots vert et jaune, Laitues, Lins ornementaux, Maïs grain et fourrager, Maïs sucré, Navet, Oignon sec, Oignon vert, Pois mange-tout , Pois vert, Tournesols
Faible : Bleuet nain, Carotte, Framboise, Luzerne, Pensées, Poire, Pomme, Pomme de terre, Trèfle
Lire la suite
Informations complémentaires
Xestia dolosa est une espèce très similaire à Xestia c-nigrum et il est impossible de les distinguer au stade larvaire. L'adulte de X. dolosa est de plus grande envergure et présente généralement une coloration moins contrastée que X. c-nigrum.
Lire la suite
Références et liens
Alford D. V. (2007). Pests of fruit crops: a color handbook. Academic press, Manson Publishing, London, 461 pp.

Capinera J. L. (2001). Handbook of vegetable pests. Academic press, New York, New York, 729 pp.

Handfield L. (1999). Le guide des papillons du Québec. Broquet. Boucherville, Québec, 660 pp.
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.