Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Arroche étalée - Spreading atriplex (syn. Spear saltbush)
  2. Atriplex patula L.
  3. Famille : Amaranthaceae
  4. Mauvaises herbes des cultures

Plant, stade végétatif, début tallage

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Images de plante sur le terrain
Description
L’arroche étalée est une plante annuelle, introduite d’Eurasie. Toute la plante a un aspect légèrement farineux. La tige est dressée ou parfois prostrée et mesure de 15 à 120 cm de hauteur. Elle est glabre, anguleuse, de couleur verte avec des stries jaunâtres. Elle est ramifiée à partir de la base avec des rameaux devenant aussi longs que la tige, donnant à la plante un port en corbeille. Le système racinaire se compose d’une racine principale ramifiée.

Les feuilles sont alternes et pétiolées. Le limbe est allongé, irrégulièrement sinué-denté avec 2 dents de grande taille se détachant à sa base. Elles sont de forme rhombique lancéolée à oblongue mesurant de 4 à 12 cm de longueur et de 0,3 à 4 cm de largeur. Les feuilles de l’inflorescence sont entières.

Les fleurs sont réunies en glomérules, qui eux sont disposés en grappe. Elles sont verdâtres, les fleurs mâles et femelles sont distinctes. Les fleurs mâles mesurent 1 mm de diamètre et sont munies d’un périanthe à 5 segments. Les fleurs femelles n’ont pas de périanthe, elles sont entourées de bractées triangulaires à ovées bien visibles, mesurant de 3 à 7 mm de longueur. La marge des bractées est entière ou peu dentée avec une base hastée et une pointe acuminée.

Les graines présentent un dimorphisme. La plupart sont noires, ovales et mesurent de 1 à 2 mm de largeur. Les autres sont brunes, rondes et mesurent de 2,5 à 3 mm de largeur.

La plantule est à tige, les premières feuilles sont opposées, les suivantes sont alternes. Les cotylédons sont de forme allongée et mesurent de 15 à 25 mm de longueur. Ils sont charnus avec un pétiole peu distinct du limbe. La face inférieure est verte. Les premières feuilles sont allongées et entières ou légèrement dentées.
Lire la suite
Espèces semblables
L’arroche étalée peut être confondue avec l’arroche hastée (Atriplex prostrata). Cette dernières se distingue par ses feuilles hastées, nettement triangulaires avec une base droite ou légèrement concave. Elle peut aussi être confondue avec le chénopode blanc (Chenopodium album). Il se distingue par ses premières feuilles de forme triangulaire à ovale et ses feuilles matures qui ne sont pas hastées. Les fleurs du chénopode blanc ne sont pas entourées de bractéoles. Aussi, l’aspect farineux de la plante est moins marqué chez l’arroche étalée que chez le chénopode blanc.
Lire la suite
Conditions favorables
L’arroche étalée est une mauvaise herbe des endroits perturbés, par exemple, elle est retrouvée dans les jardins, le long des routes et dans les champs cultivés. Elle croît dans une variété de types de sol, tolère une certaine salinité et est indifférente au pH. Le plein soleil ou l’ombre partielle sont favorables à sa croissance.
Lire la suite
Prévention et répression
Pour prévenir et réprimer la mauvaise herbe :
  1. Couper ou arracher les plants avant la production de graines pour éviter la dispersion de la plante.
  2. Comme la plante infeste surtout les cultures semées au printemps, ajouter à la rotation des cultures semées à la fin de l’été ou à l’automne pour lui nuire.
  3. Le faux-semis est efficace pour détruire les plantules en début de saison.
  4. Le travail du sol réduit ou le semis direct réduisent l’émergence de la mauvaise herbe.
Lire la suite
Informations complémentaires
De 100 à 6000 graines sont produites par plants. Elles demeurent viables plus de 30 ans dans le sol.
Lire la suite
Potentiel de nuisance
Élevé : s.o.
Moyen : s.o.
Faible : Avoine, Blé de printemps, Carotte, Gazons, Maïs grain et fourrager, Maïs sucré, Oignon sec, Orge, Soya
Références et liens
Bassett I. J. & Munro D. B. (1987). The Biology of Canadian Weeds. 81. Atriplex patula L., A. prostrata Boucher EX DC., And A. rosea L. Canadian Journal of Plant Science. 67(4): 1069-1082.

Bouchard C. J., Néron R. & Guay L. (1998). Guide d’identification des mauvaises herbes du Québec. Conseil des productions végétales du Québec, Québec. 253 pp.

Flora of North America
http://www.efloras.org/florataxon.aspx?flora_id=1&taxon_id=242414718
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.