Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Comptonie voyageuse - Sweet-fern
  2. Comptonia peregrina (L.) Coult.
  3. Famille : Myricaceae
  4. Plantes des milieux naturels, Mauvaises herbes des cultures

Plant en bordure d'une bleuetière

Pierre-Patrik Fillion - CRLB

© Pierre-Patrik Fillion - CRLB

Images de plante sur le terrain
Description
La comptonie voyageuse est un arbuste de petite taille, indigène en Amérique du Nord. La tige a un port dressé et mesure de 0,5 à 1 m de hauteur. Elle est pubérulente et de couleur brun rougeâtre à grise. Le système racinaire est composé de rhizomes robustes, grisâtres ou rougeâtres, qui produisent de nombreuses pousses végétatives.

Les feuilles sont alternes sur la tige et portées par un pétiole court. Des stipules semi-cordées sont présentes au point d’insertion du pétiole sur la tige. Le limbe est de forme lancéolée et présente jusqu’à 20 lobes à segments arrondis. Il mesure de 3 à 15,5 cm de longueur et de 0,3 à 2,9 cm de largeur. La face supérieure des feuilles est vert foncé tandis que la face inférieure est vert pâle et pubescente. Les feuilles sont très odorantes lorsqu’elles sont froissées.

L’inflorescence est composée de chatons femelles et de chatons mâles portés sur des parties différentes d’un même plant. Les chatons mâles sont situés au bout des rameaux, ils sont de forme cylindrique et mesurent jusqu’à 5 cm de longueur à maturité. Les chatons femelles sont en forme de glomérule hérissé et mesurent de 1,5 à 2,5 cm de diamètre.

Le fruit est un akène lisse de forme elliptique à conique qui mesure de 2,5 à 5,5 mm de longueur.
Lire la suite
Lire la suite
Conditions favorables
La comptonie voyageuse est une espèce retrouvée dans les endroits perturbés, les champs abandonnés et les pâturages. Elle peut causer des problèmes importants dans la culture du bleuet nain. La plante préfère les sols acides, sablonneux et secs, couverts d’une mince couche de matière organique. Elle croît dans les endroits très ensoleillés ou partiellement ensoleillés et elle ne tolère pas l’ombre. Cette espèce se développe rapidement après le feu dans les endroits ouverts.
Lire la suite
Prévention et répression
Pour prévenir et réprimer la comptonie voyageuse :
  1. Lorsque les populations sont faibles, arracher les plants en prenant soin de retirer le plus de rhizomes possible. Cela empêchera la formation de colonies importantes dans les champs de bleuet nain par exemple.
  2. Faucher les tiges à plusieurs reprises peut contribuer à limiter son développement.
Lire la suite
Informations complémentaires
Le développement des bourgeons adventifs sur les rhizomes est de première importance dans la croissance des colonies.

Les graines de la comptonie voyageuse peuvent demeurer viables plus de 70 ans dans le sol.
Lire la suite
Potentiel de nuisance
Élevé : Bleuet nain
Moyen : s.o.
Faible : s.o.
Références et liens
Desjardins È.-C. & Néron R. (2010). Guide d’identification, alliés et ennemis du bleuet nain. Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ), Québec. 283 pp.

Gagnon S. La production du bleuet sauvage dans une perspective de développement durable, 8.2 La comptonie voyageuse. Syndicat des Producteurs de Bleuet du Québec. 2 pp.

Gleason H. A. & Cronquist A. C. (1991). Manual of Vascular Plants of Northeastern United States and Adjacent Canada. 2e éd. New York Botanical Garden. 910 pp.

Hall I. V., Aalders L. E. & Everett C. F. (1976). The Biology of Canadian Weeds. 16. Comptonia peregrina (L.) Coult. Canadian Journal of Plant Science. 56(1): 147-156.

Plant Fact Sheet – Sweetfern Comptonia peregrina L. (2002). USDA- Natural Resources Conservation Service. 2 pp.

Flora of North America
http://www.efloras.org/florataxon.aspx?flora_id=1&taxon_id=233500420
 
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.