Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Orge queue-d'écureuil - Foxtail barley (syn. Wild barley)
  2. Hordeum jubatum L.
  3. Famille : Poaceae
  4. Plantes rudérales, Mauvaises herbes des cultures

Plant complet, stade floraison

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Description
L’orge queue-d’écureuil est une graminée vivace de courte durée, indigène en Amérique du Nord. La tige a un port dressé et mesure de 20 à 80 cm de hauteur. Elle est lisse et les nœuds sont glabres. Le système racinaire est composé de racines fibreuses.

Les feuilles sont densément pubescentes sur les 2 faces. Le limbe est de couleur vert grisâtre, souvent violacée, et mesure de 5 à 15 cm de longueur et 5 mm de largeur. La gaine est arrondie et ouverte avec les marges qui se chevauchent. La ligule est membraneuse et mesure moins de 1 mm de longueur. Les oreillettes sont absentes. Les nouvelles feuilles apparaissent enroulées sur elles-mêmes.

L’inflorescence est un épi compact, vert blanchâtre à violacé, mesurant de 5 à 15 cm de longueur. Les épillets sont regroupés par 3 le long de l’inflorescence. L’épillet central est fertile, sessile et comprend 1 fleuron. Les épillets latéraux sont stériles, ou seulement staminés, et portés par un pédicelle courbé mesurant de 0,7 à 1,2 mm de longueur. Les glumes sont prolongées par de longues arêtes pouvant mesurer jusqu’à 8 cm de longueur.

Le fruit est un caryopse mince et pubescent à son apex. Il est accompagné par les arêtes qui favorisent sa dispersion.
Lire la suite
Espèces semblables
L’orge queue-d’écureuil peut être confondu avec l’orge commune (Hordeum vulgare) à tous les stades de croissance. Ce dernier se distingue par la présence d’oreillettes à la base du limbe.
Lire la suite
Conditions favorables
L’orge queue-d’écureuil est une mauvaise herbe retrouvée le long des routes, sur les pelouses ainsi que dans les lieux incultes et les champs cultivés. Elle peut causer des problèmes dans les pâturages et parfois dans le maïs en semis direct. Elle préfère le plein soleil et concurrence mal contre les espèces à végétation haute et dense. Elle tolère différents types de sol et le mauvais drainage.
Lire la suite
Prévention et répression
Pour prévenir et réprimer la mauvaise herbe :
  1. La plante tolère la tonte, mais celle-ci peut nuire à la production de graines.
  2. Augmenter le taux de semis et fertiliser en bandes favoriseront la culture au détriment de la mauvaise herbe.
  3. Le travail du sol offre un bon contrôle lorsqu’il est effectué à l’automne et au printemps.
Lire la suite
Informations complémentaires
Les graines produites par l’orge queue-d’écureuil demeurent viables moins de 7 ans dans le sol.

La plante est consommée aux pâturages lorsqu’elle est au stade végétatif. Par contre, dès que l’inflorescence est formée, la plante devient dangereuse pour les animaux. En effet, les arêtes sur les épillets sont très accrochantes, elles peuvent rester prises dans la gueule et le museau des animaux et causer des infections.
Lire la suite
Potentiel de nuisance
Élevé : Pâturages
Moyen : Prairies
Faible : s.o.
Références et liens
Barkworth M. E., Capels K. M. & Long S. (2007). Flora of North America Volume 24. Oxford University Press, New York. 910 pp.

Best K. F., Banting J. D. & Bowes G. G. (1978). The Biology of Canadian Weeds. 31. Hordeum jubatum L. Canadian Journal of Plant Science. 58(3): 699-708.

DiTomaso J. M. et al. (2013). Weed Control in Natural Areas in the Western United States. Weed Research and Information Center, University of California. 544 pp.

Gleason H. A. & Cronquist A. C. (1991). Manual of Vascular Plants of Northeastern United States and Adjacent Canada. 2e éd.  New York Botanical Garden. 910 pp.
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.