Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Renoncule âcre - Common buttercup (syn. Tall buttercup)
  2. Ranunculus acris L.
  3. Famille : Ranunculaceae
  4. Mauvaises herbes des cultures

Plant, stade floraison

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Description
La renoncule âcre est une plante vivace, originaire d’Europe. La tige est dressée, ramifiée dans la partie supérieure et mesure de 40 à 80 cm de hauteur. Elle est velue rarement glabre. Le système racinaire se compose de racines fibreuses et de rhizomes courts et épais.

Les feuilles sont alternes sur la tige et mesurent de 1,8 à 5,5 cm de largeur et de 2,5 à 10 cm de longueur. Le limbe est divisé en 3 à 5 segments (palmatipartite à palmatiséquée). Le segment médian n’est pas pétiolulé, c’est la base du limbe qui s’étire vers le bas. La marge des feuilles au bas de la tige est profondément dentée, découpant chaque segment en 2 à 3 parties. Au haut de la tige, la marge des feuilles est moins profondément dentée.

Les fleurs sont nombreuses et disposées en cyme. Elles mesurent 2,5 cm de diamètre et se composent de 5 sépales verts et de 5 pétales jaunes lustrés. Les sépales mesurent de 2 à 5 mm de largeur et de 4 à 6 mm de longueur, ils tombent facilement. Les pétales mesurent de 8 à 11 mm de largeur et de 7 à 13 mm de longueur, c’est-à-dire de 2 à 3 fois la longueur des sépales.

Les fruits sont des akènes disposés en petite masse globuleuse de 1,2 à 1,4 cm de diamètre. L’akène mesure de 2 à 3 mm de longueur et de 1,8 à 2,4 mm de largeur. Il est aplati, de forme ovoïde et prolongé d’un bec en forme de crochet qui mesure de 0,2 à 0,4 mm de longueur. La surface est glabre, brun foncé, mate et lisse.

La plantule est à rosette et à feuilles alternes. Les cotylédons sont de forme oblongue et mesurent de 6 à 12 mm de longueur. Ils comportent un pétiole distinct qui peut devenir aussi long que le limbe. Les premières feuilles sont divisées en 3 lobes ayant une marge dentée.
Lire la suite
Espèces semblables
La renoncule âcre peut être confondue avec la renoncule rampante (Ranunculus repens). Elle se distingue par sa plus petite taille, son port décombant et par la présence de stolons. Aussi, le segment médian des feuilles est pétiolulé chez la renoncule rampante.
Lire la suite
Conditions favorables
La renoncule âcre est une mauvaise herbe retrouvée en bordure des routes, dans les prairies et les pâturages. Elle ne persiste pas dans les champs où le sol est travaillé fréquemment. Elle préfère les endroits frais et les sols humides riches en éléments fertilisants. Elle croît au plein soleil ou à l’ombre partielle et tolère mal la sécheresse.
Lire la suite
Prévention et répression
Pour prévenir les fortes populations de renoncule âcre :
  1. Augmenter la hauteur de coupe des prairies pour éviter d’épuiser les graminées. Il peut être nécessaire de sursemer les graminées fourragères.
  2. Améliorer le drainage des champs très humides peut aider à contrôler la croissance de la mauvaise herbe.
  3. Nettoyer l’équipement agricole à la sortie d’un champ qui contient la mauvaise herbe pour éviter de disperser les graines vers d’autres champs.
  4. La tonte fréquente empêche la production de graines.
Pour réprimer la mauvaise herbe :
  1. Travailler le sol et semer des cultures annuelles pour quelques années diminuera les populations de renoncule âcre.
  2. Lorsque peu de plants sont présents, les arracher à la main en s’assurant que tous les rhizomes ont été retirés, puisqu’un rhizome laissé dans le sol produira de nouveaux plants. Faire un suivi pour retirer les nouvelles pousses. Il est plus facile d’arracher les plants au printemps ou tôt l’été lorsque le sol est encore humide.
Lire la suite
Informations complémentaires
Un plant peut produire plus de 1 000 graines qui sont viables moins de 2 ans à la surface du sol, mais demeurent viables plus longtemps (plus de 10 ans) lorsqu’elles sont enfouies profondément.

La sève de la plante contient un glycoside (la ranunculine) amer et âcre qui provoque des douleurs et de l’inflammation chez le bétail lorsque consommée. Heureusement, elle est souvent évitée au pâturage par les animaux. La toxicité s’élimine lorsque la plante est séchée.
Lire la suite
Potentiel de nuisance
Élevé : Pâturages, Prairies
Moyen : Avoine, Blé de printemps, Orge
Faible : Fraise
Références et liens
Aeby P. (2008). Mauvaises herbes – renoncule âcre dans les prairies. Association pour le Développement de la Culture Fourragère, Lausanne. 4 pp.

Bouchard C. J., Néron R. & Guay L. (1998). Guide d’identification des mauvaises herbes du Québec. Conseil des productions végétales du Québec, Québec. 253 pp.

Harper J. L. (1957). Biological Flora of the British Isles: Ranunculus acris L. Journal of Ecology. 45(1): 289-342.

Jacobs J., Graves M. & Mangold J. (2010). plant Guide for Tall buttercup (Ranunculus acris L.). USDA-Natural Resources Conservation Services, Montana. 4 pp.
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.