Imprimer tout
Imprimer texte
  1. Fusariose du plateau - Poireau
  2. Fusarium basal rot
Champignon :
  1. Fusarium oxysporum f. sp. cepae

Éclatement du fut sur poireau

Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

© Laboratoire d'expertise et de diagnostic en phytoprotection - MAPAQ

Information reliée à l'image
Sur un poireau provenant d’un champ, le fût est éclaté au niveau du plateau racinaire. Les feuilles se sont facilement détachées du plateau racinaire et montrent un léger brunissement à ce point d’attache. Le plateau racinaire était brun et d’aspect liégeux (non visible ici). Les feuilles sont également déformées. Les tests de laboratoire ont révélé la présence du champignon Fusarium oxysporum au plateau racinaire et de la bactérie Serratia marcescens dans les feuilles. Il est probable que F. oxysporum soit responsable des dommages observés au plateau racinaire et qu’il ait facilité l’entrée de la bactérie dans la plante. Serratia marcescens est connue comme une bactérie saprophyte ou opportuniste, capable d’induire des pourritures molles une fois à l’intérieur de la plante.
Lire la suite
Généralités
La fusariose du plateau, connue également comme la pourriture basale fusarienne, est une maladie spécifique aux Allium. Elle affecte tous les Allium, mais n’a d’incidence économique que sur l’ail et l’oignon, particulièrement l’oignon espagnol. Malgré tout, c’est une maladie occasionnelle et mineure. Les dommages au plateau racinaire favorisent l’entrée d’autres agents pathogènes, ce qui peut causer des pertes de rendement significatives. La maladie se manifeste au champ et en entrepôt.
Lire la suite
Symptômes
Feuille : dépérissement de la pointe des feuilles qui se manifeste par un jaunissement progressant sur le limbe pour finalement atteindre les tuniques externes du bulbe. Le jaunissement devient entier et le feuillage flétri. Lorsque le feuillage est dépéri, cela signifie que la maladie est présente au plateau racinaire. Les feuilles peuvent être déformées, tordues et courbées.
 
Tige (plateau racinaire) : parait asymétrique car un seul côté du plateau est atteint. Lorsque le fût est coupé longitudinalement, les tuniques qui sont attachées au plateau sont brunes et d’aspect humide, parfois pourries. Les tuniques apparaissent parfois rouges et sont colonisées par les spores du champignon.
 
Racine : jaunissement à brunissement des racines. Parfois présence de mycélium blanc et de spores orange à saumon du champignon sur les tissus pourris. Les racines peuvent mourir.
Lire la suite
Ne pas confondre
Chez l’ail, la fusariose du plateau peut être confondue avec le nématode des tiges et des bulbes (Ditylenchus dipsaci), les symptômes sont presque identiques. Chez l’oignon, elle peut être confondue avec les dommages d’alimentation de la mouche de l’oignon (Delia antiqua).
Lire la suite
Cycle vital
Le champignon vit dans le sol sous la forme de chlamydospores ou de conidies sur le matériel végétal infecté et les débris de culture. Il est dispersé par l’eau, le sol et le vent. Fusarium pénètre directement dans les racines ou peut les infecter par des blessures. Le développement de la maladie se fait lorsque la température du sol est supérieure à 15 °C et se situe entre 25 et 28 °C. Au champ, la maladie apparaît vers le milieu de l’été. La maladie est plus fréquente dans les zones mal drainées et dans les baissières. En entreposage, la maladie se développe rapidement entre 20 et 30 °C et sous une forte hygrométrie. La contamination d’un bulbe infecté à un bulbe sain est peu probable.
Lire la suite
Méthodes de lutte
Pour contrer le développement de la fusariose du plateau, il faut privilégier la thermothérapie des semences, utiliser des cultivars d’oignon résistants, le séchage des bulbes à l’air chaud, la rotation des cultures (min 4 ans) avec des plantes non hôtes (carotte, laitue, céleri et betterave) et cultiver dans des sols bien drainés. Les bulbes doivent être entreposés à 0 °C sous une humidité relative variant entre 65 et 70 %.
Lire la suite
Références/liens
Richard C. & Boivin G. (1994). Fusariose du plateau. Dans Maladies et Ravageurs des Cultures Légumières au Canada. La Société Canadienne de Phytopathologie et la Société d'Entomologie du Canada, Canada. p. 204. (http://phytopath.ca/wp-content/uploads/2014/10/MRCLC/ch13-oignon.pdf)

Schwartz H. K. & Mohan S. K. (Eds) (2008). Fusarium Basal Rot. Dans Compendium of Onion and Garlic Diseases and Pests. 2e éd. APS Press, The American Phytopathological Society, St-Paul, Minnesota. p. 12-14.

http://onvegetables.com/2012/07/24/fusarium-basal-plate-rot-of-onion-and-garlic/

http://learningstore.uwex.edu/assets/pdfs/A3114.pdf
Lire la suite

Ceci est la version du site en développement. Pour la version en production, visitez ce lien.